Témoignages

La Maison populaire / Saison 21-22

La Maison du parc du 02/10/2021 au 02/10/2022

Rahima

jeudi 3 mars 2022 à 07 h 27

« Waouh ! Merci de m’avoir permis d’expé­ri­men­ter cette drôle de chose. Disposer d’une heure, une seule, isolée dans une boîte sus­pen­due entre terre et ciel. La pre­mière partie a été for­mi­da­ble. Ce temps si pré­cieux dont je pen­sais ne pas en avoir suf­fi­sam­ment. Comme je l’appré­cie ce matin pour « ma veille » une heure.
Tu obser­ves, regar­des ce qui t’envi­ron­nes, t’émerveilles de toutes peti­tes choses, voir passer les oiseaux, s’allu­mer les lumiè­res, courir les gens, tout un monde. Puis je me recen­tre sur moi, mes sen­sa­tions, mes pro­jets pour tout à l’heure et pour les mois qui vien­nent. Oui essayer à l’avenir de s’octroyer quel­ques minu­tes à soi, rien qu’à soi et se donner le luxe de ne rien faire. Mais pour­quoi, à quoi ça sert. J’aimer accom­plir mes tâches quo­ti­dien­nes qui m’enchante et me déses­père en même temps… Le temps est élastique. Comment font ceux qui se reti­rent volon­tai­re­ment du monde. Je pense aux reli­gieux, aux mys­ti­ques et également à ceux qui sont enfer­més en prison. Deux tem­po­ra­li­tés dif­fé­ren­tes, deux mondes.
Puis j’ai la volonté de sortir, c’est bon, j’en ai assez ! Je ne sais pas, plus com­bien de temps il reste. Contrainte qui vers la fin me deviens de plus en plus pesante. Ne pas savoir, ne plus être maître du temps, le sommes-nous un jour ? Quelle trace lais­ser ?
On dit que la contrainte libère, oui ce matin cela l’a été pour moi. »

Rahima

Partager sur :