Témoignages

La Maison populaire / Saison 21-22

La Maison du parc du 02/10/2021 au 02/10/2022

Arina

mardi 29 mars 2022 à 07 h 33

« On veille, mais sur qui ? Sur quoi ? Sur soi ?
L’état de son propre corps, sur ses pen­sées, sur les oiseaux, les chiens qui pas­sent ?
Les chiens, il y en a plein. Ceux qui sont atta­chés à leur maî­tres/maî­tres­ses ou bien ceux qui sont libres.
Dans une boîte en bois au-dessus de la ville, nous ne sommes pas com­plè­te­ment libre, mais on l’est à la fois.
Boîte à taille humaine, elle convient par­fai­te­ment à mon corps. Je me mets au milieu, je tends les bras, mes mains pous­sent les murs, bras par­fai­te­ment tendus.
Je fais des expé­rien­ces, je m’étire, je fixe l’hori­zon, je des­sine le pay­sage – tous les contours pas­sent sous mes doigts (il faut fermer un œil pour mieux voir).
La ville se réveille avec mon corps ; les jog­geurs (des hommes et des femmes) ne me voient pas. Ielles pas­sent sans jamais regar­der le ciel.
Dans le ciel aujourd’hui, je n’ai pas vu le soleil, mais j’ai vu les rayons éclairer la ville et mon esprit se calmer. »

Arina

Partager sur :